Comment lire plus vite : une astuce pour améliorer votre vitesse de lecture

Comment lire plus vite : une astuce pour améliorer votre vitesse de lecture

Qu’on cherche des informations ou qu’on recherche l’inspiration, quand on désire écrire, on a besoin de lire. Améliorer sa vitesse de lecture devient alors un sacré avantage, et je vous propose une technique tout simple à essayer, qui ne nécessite aucun apprentissage des techniques (parfois laborieuses) de lecture rapide.

Il suffit tout simplement de lire en s’aidant d’un pointeur (un stylo ou son doigt).

En effet, à force de lire beaucoup, on a du mal à se concentrer sur sa lecture et à retenir les informations consultées. Or utiliser un pointeur aide à se concentrer en regardant un point qui défile plutôt qu’en regardant dans le vide. En facilitant la concentration, on favorise la compréhension…… et donc la mémorisation.

Bien sûr, rien ne vous oblige à (essayer de) lire à la vitesse de la lumière, c’est même souvent contre-productif. Mais utiliser cette technique du pointeur permet de moduler la vitesse de votre lecture pour trouver une vitesse qui vous convienne, en fonction de votre état d’esprit et de votre fatigue du moment.


Abonnez-vous à The Book Maker !
Pour recevoir des infos, des cadeaux, des promos…

Newsletter

The Book Maker


 

Les Petits Mots des Libraires : le premier réseau social dédié au livre (+ un prix littéraire à découvrir)

Les Petits Mots des Libraires : le premier réseau social dédié au livre

 

Les raisons du succès d’un livre sont parfois mystérieuses… mais un nouvel outil vient d’apparaître à l’initiative de mon copain Samuel Delage et ça s’appelle Les Petits Mots des Libraires !

Il s’agit d’un réseau social dédié au livre, qui réunit les libraires, les lecteurs et les blogueurs ainsi que les éditeurs et l’actualité littéraire.

L’idée de base est simple : puisque les libraires sont généralement les premiers à découvrir les livres et les premiers à les faire connaître, ils sont les meilleurs conseillers pour un lecteur qui recherche un livre.

Ainsi, cette plateforme propose de découvrir les coups de coeur des libraires et les passionnés de livres peuvent y ajouter leurs commentaires. L’interactivité du site permet alors aux maisons d’édition de repérer de nouveaux talents, et au grand public de trouver facilement les meilleures lectures du moment.

Lire la suite de « Les Petits Mots des Libraires : le premier réseau social dédié au livre (+ un prix littéraire à découvrir) »

Pourquoi écrire un livre : les objectifs à comprendre avant de publier un livre (et ce ne sera pas un best-seller)

Pourquoi écrire un livre : les objectifs pour publier un livre (et ce ne sera pas un best-seller)

 
Il est possible de gagner beaucoup d’argent avec un livre, à condition de se poser les bonnes questions.

Pour la plupart des gens, la mauvaise question serait : « comment vendre des millions d’exemplaires et gagner plein de fric ? »

Et la bonne question serait plutôt : « comment puis-je utiliser mon livre pour gagner plus d’argent ? »

Et ce n’est pas la même chose. Certes, on peut gagner beaucoup d’argent en vendant des millions de livres. Mais c’est aussi quelque chose qui est réservé à un tout petit nombre de happy few, donc c’est probablement la plus mauvaise approche pour la plupart des gens (ce qui ne veut pas dire que ça ne fonctionnera pour personne, demandez à JK Rowling ou Michel Houellebecq).

Si vous voulez gagner de l’argent avec un livre, l’idée n’est pas de se concentrer uniquement sur la vente du plus grand nombre d’exemplaires possibles mais bien d’utiliser votre ouvrage comme un outil de marketing afin de vendre… autre chose.

Lire la suite de « Pourquoi écrire un livre : les objectifs à comprendre avant de publier un livre (et ce ne sera pas un best-seller) »

3 stratégies pour publier 20 livres en 10 ans (et écrire encore plus)

3 stratégies pour publier 20 livres en 10 ans (et écrire encore plus)

 
Ecrire un livre n’est pas toujours une partie de plaisir.

Il y a bien sûr l’excitation de la nouvelle idée, la joie de trouver de nouvelles sources, le challenge de structurer sa propre pensée pour la clarifier et le sentiment d’accomplissement une fois que le manuscrit est terminé.

Mais le reste du temps, c’est un peu les montagnes russes. Et il y a quand même plus de mauvais jours que de journées exaltantes et productives… Alors pourquoi continuer ? Je ne sais pas, sans doute parce que j’adore ça, tout simplement.

J’ai publié mon premier livre en 2006 et mon vingtième livre en 2016, mais de bien des points de vue, ma carrière d’écrivain n’en est qu’à ses débuts. Et pourtant, il y a au moins une chose que je peux partager avec vous : c’est possible, on peut vivre de sa plume (et en vivre bien). Publier des livres n’est pas la seule façon de faire, il y a d’autres modèles économiques, mais en tout cas, celui-ci me convient bien.

Pour autant, les livres ne s’écrivent pas tout seul. Il faut du temps, de l’énergie, de la patience, de la constance… et sans doute quelques stratégies pour aligner tout cela dans la même direction. Je vous propose donc d’en partager 3 avec vous.

Lire la suite de « 3 stratégies pour publier 20 livres en 10 ans (et écrire encore plus) »

Comment éditer vos textes pour améliorer votre style et votre fluidité : la méthode des pros

Comment éditer vos textes pour améliorer votre style et votre fluidité : la méthode des pros

 

Petite précision : la langue anglaise différencie clairement writing, editing et publishing mais c’est un peu moins clair en français, donc quand je parle d’éditer un texte, il s’agit de l’opération qui consiste à le retravailler en vue de le publier.

Une fois qu’on a réussi à transformer un idée en manuscrit et écrire un premier brouillon, la méthode classique pour éditer un livre est assez simple :

  • S’assoir devant son ordinateur
  • Relire son texte dans sa tête
  • Effectuer les modifications

Si vous avez un peu parcouru ce site, vous utilisez peut-être quelques lignes directrices pour faciliter (ou améliorer) ce travail de ré-écriture :

Or il existe une autre façon de procéder, certes plus laborieuse, mais plus efficace. Elle est notamment utilisée par des auteurs comme Tucker Max, Tim Ferriss, Neil Strauss, Ryan Holiday et James Altucher (et par moi-même, mais c’est vrai que c’est subitement moins prestigieux).

Lire la suite de « Comment éditer vos textes pour améliorer votre style et votre fluidité : la méthode des pros »

Prix du livre : les éditeurs nous prennent-ils pour des cons ?

Prix du livre : les éditeurs nous prennent-ils pour des cons ?

 
Chacun l’aura remarqué : d’une façon générale, plus un livre est épais, plus il est cher. C’est assez logique, sauf que le papier ne coûte pas grand-chose… donc on a du mal à comprendre comment 50 pages de différence provoquent un écart de prix de 3€.

En effet, si vous avez déjà fricoté avec le monde de l’imprimerie, vous savez que quelques dizaines de pages en plus génèrent quelques centimes de plus à l’unité sur le coût d’impression. Dès lors, les éditeurs prennent-ils les gens pour des jambons en jouant sur la valeur perçue ou y a-t-il une autre raison économique qui justifie une différence de prix de 2€ à 3€ pour quelques dizaines de pages ?

Malgré une incursion dans le monde de l’édition traditionnelle comme directeur d’ouvrages (chez Studyrama) et désormais plus habitué aux rouages de l’édition indépendante, je me suis tourné vers un spécialiste du sujet pour éclairer notre lanterne : Enrick Barbillon, fondateur de Enrick B. Editions (et l’éditeur à l’origine de ma Chronique d’un étudiant en droit).

Lire la suite de « Prix du livre : les éditeurs nous prennent-ils pour des cons ? »

Blurb et marketing éditorial : outil puissant ou perte de temps ?

Blurb et marketing éditorial : outil puissant ou perte de temps ?

 
Très à la mode aux USA, un « blurb » est une petite phrase accrocheuse qui figure sur la couverture d’un livre afin d’appâter le lecteur ou de le convaincre d’acheter. C’est un peu le pendant des citations d’articles de presse en haut des affiches de films. Mais est-ce bien utile ?

Franchement, je ne crois pas.

 
L’utilité réelle ou supposée d’un blurb

Avez-vous déjà acheté un livre à cause d’une citation entre guillemets sur le quatrième de couverture d’un livre ? Probablement pas. Dès lors, je ne vois pas vraiment l’intérêt d’utiliser son temps et son énergie pour en obtenir alors qu’on peut utiliser les mêmes ressources pour écrire son livre et le promouvoir.

C’est d’ailleurs encore plus vrai pour les auteurs indépendants qui sont distribués uniquement sur Internet (c’est à dire 99% d’entre eux) : personne ne s’intéresse à votre quatrième de couverture… Vous pouvez toujours ajouter des citations dans votre texte de présentation mais le gain réel est marginal (ce qui ne veut pas dire qu’il est nul).

Lire la suite de « Blurb et marketing éditorial : outil puissant ou perte de temps ? »