Blurb et marketing éditorial : outil puissant ou perte de temps ?

Blurb et marketing éditorial : outil puissant ou perte de temps ?

 
Très à la mode aux USA, un « blurb » est une petite phrase accrocheuse qui figure sur la couverture d’un livre afin d’appâter le lecteur ou de le convaincre d’acheter. C’est un peu le pendant des citations d’articles de presse en haut des affiches de films. Mais est-ce bien utile ?

Franchement, je ne crois pas.

 
L’utilité réelle ou supposée d’un blurb

Avez-vous déjà acheté un livre à cause d’une citation entre guillemets sur le quatrième de couverture d’un livre ? Probablement pas. Dès lors, je ne vois pas vraiment l’intérêt d’utiliser son temps et son énergie pour en obtenir alors qu’on peut utiliser les mêmes ressources pour écrire son livre et le promouvoir.

C’est d’ailleurs encore plus vrai pour les auteurs indépendants qui sont distribués uniquement sur Internet (c’est à dire 99% d’entre eux) : personne ne s’intéresse à votre quatrième de couverture… Vous pouvez toujours ajouter des citations dans votre texte de présentation mais le gain réel est marginal (ce qui ne veut pas dire qu’il est nul).

Bien sûr, si vous avez un accès facile à une personnalité connue, vous pouvez toujours lui demander de vous faire cette faveur. Néanmoins, ce n’est peut-être pas la meilleure chose à faire : on peut souvent demander un service à quelqu’un, mais rarement deux.

Le cas échéant, mieux vaut donc lui demander de vous aider à promouvoir votre livre, ce qui peut prendre plusieurs formes, comme une mise en relations avec des journalistes ou une promotion directe auprès de son audience. Et vous pouvez aussi lui demander d’écrire une préface !

Blurb et marketing éditorial : outil puissant ou perte de temps ?

 
Mieux qu’un blurb : une préface

Si vous connaissez quelqu’un susceptible de vous aider à concevoir ou promouvoir votre livre (par son réseau ou son audience), mieux vaut demander une préface qu’une citation ! En effet, les gens ne sont pas dupes : un blurb ressemble à un gadget marketing alors qu’une préface signale un effort réel pour contribuer à l’ouvrage.

De plus, une préface offre plusieurs autres avantages :

  • Le nom du préfacier peut figurer directement sur la première de couverture alors qu’un blurb est souvent en quatrième de couverture
  • Le nom du préfacier est référencé par les libraires (comme un co-auteur) donc vous bénéficiez de sa visibilité sur Internet
  • Un préfacier sera souvent plus motivé à promouvoir un livre dans lequel il a écrit qu’un livre dans lequel il est seulement cité
  • Un préfacier donne une crédibilité au contenu de votre livre donc favorise plus l’acte d’achat qu’une simple citation

Faut-il pour autant renoncer à un blurb ? Bien sûr que non : si votre préfacier potentiel ne peut vous offrir qu’une citation, prenez ce qu’il y a à prendre et mettez-la bien en évidence dans vos textes promotionnels…

 


Abonnez-vous à The Book Maker !
Pour recevoir des infos, des cadeaux, des promos…

Newsletter

The Book Maker


 

Ecriture & business : 5 modèles économiques pour devenir un auteur entrepreneur

Ecriture & business : 5 modèles économiques pour devenir un auteur entrepreneur

 
A titre personnel, je suis convaincu qu’on peut mener une carrière d’écrivain et vivre de sa plume uniquement en publiant des livres. Pour autant, cela ne veut pas dire que c’est le seul modèle économique envisageable pour un auteur, loin de là !

Ne soyez donc pas effrayé si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée d’écrire plus et plus vite, vous pouvez tout à fait choisir une autre stratégie et la mener à bien afin de gagner votre indépendance financière. Ce qui importe, c’est de savoir où vous voulez aller afin de mener les bonnes actions pour y parvenir.

Je vous propose donc un tour d’horizon avec 5 modèles économiques possibles. Libre à vous d’en choisir un ou d’en mixer plusieurs, cela fonctionne aussi très bien !

Lire la suite de « Ecriture & business : 5 modèles économiques pour devenir un auteur entrepreneur »

Auto-édition numérique : comment publier un e-book sur KDP en 7 étapes (Kindle Direct Publishing)

Auto-édition numérique : comment publier un e-book sur KDP (Kindle Direct Publishing)

 
De nombreuses formations payantes vous expliquent comment devenir un auteur millionnaire en publiant votre e-book sur Amazon. Mon avis sur le sujet tient en trois lignes :

  • C’est très simple à apprendre, ne payez pas une formation pour ça
  • Vous avez peu de chances de devenir millionnaire avec un seul livre
  • Vous devriez également prévoir une version papier de votre ouvrage

Et concernant le premier point, voici comment procéder en 7 étapes simples.

Lire la suite de « Auto-édition numérique : comment publier un e-book sur KDP en 7 étapes (Kindle Direct Publishing) »

Comment devenir écrivain… pour de vrai ? 10 conseils pour devenir un auteur

Comment devenir écrivain... pour de vrai ? 10 conseils pour devenir un auteur

 
Si vous avez envie d’écrire, commencez à écrire ; rien ne vous en empêche. Un blog, un journal intime, un carnet de voyage, des articles… vous avez l’embarras du choix.

En revanche, si vous voulez devenir écrivain, c’est à dire l’auteur d’au moins un livre (avec la reconnaissance qui va avec), il faudra un peu plus que cela. Voici 10 conseils pour vous aider à franchir le pas.

 
1- Ayez confiance en vous

Si vous souhaitez devenir un auteur, vous devez croire en vous. Ce qui semble un conseil de base est pourtant souvent oublié en cours de route… Trop d’écrivains en herbe s’arrêtent en cours de route à force de se répéter que « je n’y arriverai jamais » !

Si, vous y arriverez. Enfin, si vous savez lire, écrire et penser. C’est vrai que si l’une de ces trois activités vous pose problème, il faut peut-être revoir vos ambitions à la baisse…

Lire la suite de « Comment devenir écrivain… pour de vrai ? 10 conseils pour devenir un auteur »

Construire une carrière d’écrivain : un travail quotidien et une vision à long terme

Construire une carrière d'écrivain : un travail quotidien et une vision à long terme

 
Nous avons tous en tête l’histoire d’un auteur ou d’un artiste qui a réussi du jour au lendemain. En apparence.

Car derrière tout succès fulgurant (et durable), il y a surtout beaucoup de travail. Mais on a du mal à visualiser les heures de solitude à écrire, les nuits à angoisser sur l’avenir, les efforts renouvelés pour réussir. Donc on rêve du même résultat.

Pourtant, il y a aussi beaucoup d’auteurs et d’artistes qui ont des revenus tout à fait décents et dont vous n’avez sans doute jamais entendu parler (au hasard : moi ?). A peu près comme dans tous les métiers, d’ailleurs.

 
Devenir écrivain : une carrière comme une autre ?

99% des auteurs qui publient leur premier livre en vendent un nombre assez modeste. Souvent quelques dizaines. Parfois quelques centaines. Parfois aussi, à peine quelques exemplaires. Et c’est complètement normal.

Lire la suite de « Construire une carrière d’écrivain : un travail quotidien et une vision à long terme »

Comment être plus créatif : 3 astuces pour développer sa créativité et avoir de meilleures idées

Comment être plus créatif : 3 astuces pour développer sa créativité et avoir de meilleures idées

 
Quand on écrit beaucoup, la plupart des gens posent la même question : « mais il faut trouver l’inspiration, où trouves-tu toutes ces idées ? »

Et la vérité, c’est qu’il n’y a pas vraiment d’inspiration ; il y a surtout de la méthode (beaucoup) et du travail (un peu). Eh oui, un bouquin ne s’écrit pas tout seul (ni un blog, d’ailleurs). Pour vous aider, voici 3 astuces pour vous aider à développer votre créativité et avoir de meilleures idées quand il s’agit de prendre la plume.

 
1- Noter les idées quand elles viennent

Combien de fois avez-vous eu une idée géniale en discutant avec quelqu’un, en laissant divaguer votre esprit dans un train ou en feuilletant tranquillement un bouquin ? Souvent, j’imagine.

Et combien de fois l’avez-vous oubliée ? Souvent aussi, probablement.

En ce qui me concerne, j’ai sans doute perdu ainsi des tas d’idées de livres, d’articles de blog, d’entreprises à tester… Mais j’ai désormais un carnet où je note à peu près tout ce qui me passe par la tête.

Est-ce que ça veut dire que c’est une caverne d’Ali Baba remplie de bonnes idées ? Sans doute pas, assurément pas… OK : pas du tout. N’empêche, mieux vaut noter 10 idées qui ne serviront à rien plutôt que d’oublier l’idée qui vous sera vraiment utile.

Lire la suite de « Comment être plus créatif : 3 astuces pour développer sa créativité et avoir de meilleures idées »

5 questions à poser avant d’embaucher un ghostwriter (ou nègre littéraire)

5 questions à poser avant d'embaucher un ghostwriter (ou nègre littéraire)

 
Depuis que j’ai lancé The Book Maker, je reçois beaucoup de questions sur deux thèmes en particulier :

  • Le choix d’un éditeur
  • Le choix d’un ghostwriter

Et la plupart des messages viennent de personnes qui se trouvent dans la même situation : des personnes qui ont une idée mais qui n’ont pas encore commencé à écrire un livre. Dès lors, vous comprendrez que la question de l’éditeur me fait souvent sourire…

Mais concernant le ghostwriter (ou nègre littéraire), les interrogations sont souvent légitimes et j’ai décidé de regrouper les questions les plus fréquentes dans cet article. Plus précisément, je vous propose les questions que vous devriez poser avant d’engager un écrivain privé… et les réponses que j’y apporte.

Lire la suite de « 5 questions à poser avant d’embaucher un ghostwriter (ou nègre littéraire) »