Comment devenir écrivain : 10 astuces pour devenir un meilleur auteur, publier ses livres et arrêter d’emmerder le monde

[ La version originale de cet article a été publiée sur le blog de Rémi Raher. ]


comment devenir ecrivain

 

Il n’y a malheureusement aucune recette magique pour devenir un super-auteur… ou alors le grimoire est bien caché ! A défaut d’une potion miraculeuse, je vous recommande donc ces quelques condiments pour améliorer votre mixture.

Lire la suite « Comment devenir écrivain : 10 astuces pour devenir un meilleur auteur, publier ses livres et arrêter d’emmerder le monde »

Devenir ghostwriter : comment écrire un discours ou un livre avec la voix d’un autre ?

[ La version originale de cet article a été publiée sur le blog de Rémi Raher. ]


ghostwriting

Si devenir ghostwriter (ou « nègre littéraire ») n’a rien d’évident, remplir sa première mission en tant que « plume d’un autre » pose un défi majeur : écrire avec la voix de quelqu’un d’autre.

Qu’il s’agisse d’un discours, d’un livre ou d’une tribune, voici 3 étapes simples (mais pas si faciles…) pour vous aider à enfiler le costume de votre client.

Lire la suite « Devenir ghostwriter : comment écrire un discours ou un livre avec la voix d’un autre ? »

Relecture & correction : 3 astuces pour relire et corriger plus facilement vos textes

ecrire sans faute

Lorsque vous avez réussi à passer de l’idée au manuscrit et que vous avez écrit votre premier brouillon, le plus dur est fait… mais ce n’est pas fini !

Avant de passer à l’édition proprement dite pour améliorer la qualité de votre texte, vous devez le relire et le corriger attentivement. Il serait tout de même dommage de publier une oeuvre truffée de fautes, non ?

Pour vous y aider, voici 3 astuces (très) simples à mettre en oeuvre.
Lire la suite « Relecture & correction : 3 astuces pour relire et corriger plus facilement vos textes »

Comment écrire plus et plus vite : la méthode et le calendrier pour écrire quotidiennement

Durant l’année qui vient de s’écouler, j’ai publié un livre par mois pendant douze mois. Certes, j’avais déjà beaucoup de contenu sous la main pour une bonne moitié d’entre eux et ce sont des livres d’un volume raisonnable (environ 150 pages en moyenne). Mais ça veut surtout dire une chose : on peut écrire plus en s’organisant mieux.

 
Le bon état d’esprit : écrire vite et bien

Pour écrire vite et écrire plus, la première chose à faire est d’adopter le bon état d’esprit. Oubliez ce mythe qui voudrait que si on écrit vite, on écrit forcément mal. La littérature ancienne et la littérature contemporaine sont la preuve du contraire :

  • Jallaludin Suyuti a publié 700 livres (alors qu’il est mort à 60 ans)
  • Józef Ignacy Kraszewski a publié plus de 350 ouvrages dont environ 200 romans
  • Enid Blyton a publié plus de 600 romans dont les aventures de Oui-Oui, du Club des cinq et du Clan des sept !
  • Georges Simenon a publié plus de 500 livres pour devenir l’auteur belge le plus lu dans le monde

Et chez les auteurs encore en vie ? Eh bien Nora Roberts met 45 jours pour écrire un livre (et en a déjà publié 200), Michel Onfray publie entre 2 et 4 livres par an (et c’est souvent du gros bouquin), idem pour James Altucher ou Joanna Penn (qui écrit aussi bien de la fiction que de la non-fiction)… Les exemples sont nombreux.

On peut donc écrire vite et bien si on le décide et qu’on s’organise pour le faire (et si vous lisez l’anglais, je vous recommande ce super article de Dean Wesley Smith sur ce sujet).

 
Comment écrire plus et plus vite
Lire la suite « Comment écrire plus et plus vite : la méthode et le calendrier pour écrire quotidiennement »

Publier un livre façon Marcel Proust : édition, auto-édition, compte d’auteur… il n’y a pas de mauvaise solution !

[ La version originale de cet article a été publiée sur le blog de Rémi Raher. ]


Nombreux sont les jeunes (ou moins jeunes) auteurs qui s’interrogent sur la meilleure façon de faire éditer un livre. Bien sûr, l’édition à compte d’auteur, c’est chic, c’est classe, c’est noble, toussa toussa. Et le reste, c’est la merde ?

C’est ce qu’on dit, mais je n’y crois pas. Tout dépend des objectifs de chacun, mais l’auto-édition et l’édition à compte d’auteur ne sont pas forcément à dénigrer. Et vous savez quoi ? Marcel Proust est d’accord avec moi !

 

Comment publier un livre façon Marcel Proust

 
Lire la suite « Publier un livre façon Marcel Proust : édition, auto-édition, compte d’auteur… il n’y a pas de mauvaise solution ! »