Comment écrire plus et plus vite : la méthode et le calendrier pour écrire quotidiennement

Durant l’année qui vient de s’écouler, j’ai publié un livre par mois pendant douze mois. Certes, j’avais déjà beaucoup de contenu sous la main pour une bonne moitié d’entre eux et ce sont des livres d’un volume raisonnable (environ 150 pages en moyenne). Mais ça veut surtout dire une chose : on peut écrire plus en s’organisant mieux.

 
Le bon état d’esprit : écrire vite et bien

Pour écrire vite et écrire plus, la première chose à faire est d’adopter le bon état d’esprit. Oubliez ce mythe qui voudrait que si on écrit vite, on écrit forcément mal. La littérature ancienne et la littérature contemporaine sont la preuve du contraire :

  • Jallaludin Suyuti a publié 700 livres (alors qu’il est mort à 60 ans)
  • Józef Ignacy Kraszewski a publié plus de 350 ouvrages dont environ 200 romans
  • Enid Blyton a publié plus de 600 romans dont les aventures de Oui-Oui, du Club des cinq et du Clan des sept !
  • Georges Simenon a publié plus de 500 livres pour devenir l’auteur belge le plus lu dans le monde

Et chez les auteurs encore en vie ? Eh bien Nora Roberts met 45 jours pour écrire un livre (et en a déjà publié 200), Michel Onfray publie entre 2 et 4 livres par an (et c’est souvent du gros bouquin), idem pour James Altucher ou Joanna Penn (qui écrit aussi bien de la fiction que de la non-fiction)… Les exemples sont nombreux.

On peut donc écrire vite et bien si on le décide et qu’on s’organise pour le faire (et si vous lisez l’anglais, je vous recommande ce super article de Dean Wesley Smith sur ce sujet).

 
Comment écrire plus et plus vite

Comment s’organiser pour écrire vite et bien

Avant d’établir un plan de travail, vous devez fixer un objectif qui vous servira de cap autant que de baromètre. Voulez-vous écrire un livre dans les 6 prochains mois, un recueil de nouvelles dans l’année qui vient ou un manuel professionnel en quelques semaines ? C’est en sachant où vous voulez aller que vous pourrez décider de l’itinéraire.

Ensuite, il faudra procéder par étapes et ne pas perdre de vue votre objectif final !

  • Définissez précisément votre projet

Au-delà de la question du calendrier, vous devez savoir quel genre de livre vous voulez produire. Cela vous permettra de mieux vous organiser et de mesurer précisément l’avancée de votre travail. Si vous écrivez un recueil de nouvelles, combien de nouvelles voulez-vous écrire, et combien de pages pour chacune d’entre elles ? Si vous écrivez un manuel professionnel, combien contiendra-t-il de chapitres et combien de pages feront chacun d’entre eux ?

Lorsque j’ai conçu la Méthodo du Droit, j’ai décidé de faire un livre en 14 chapitres, avec l’idée qu’on pouvait boucler la formation en 2 semaines si on lisait un chapitre par jour. Ensuite, j’ai fixé de façon très claire le format de chaque chapitre : 2 pages A4 d’explication + 1 page A4 d’exercices. Partant de là, j’avais un cadre précis et je savais précisément quoi faire pour avancer dans ma rédaction (la contrainte créative, ça fonctionne).

  • Divisez votre délai en jours ou semaines

Une fois que vous savez combien de chapitres et de pages vous voulez écrire, il ne vous reste plus qu’à diviser ce total de pages en jours ou en semaines en fonction du temps fixé pour la rédaction de votre livre. Par exemple, si vous écrivez un livre de 100 pages en 100 jours, cela fait tout simplement une page par jour… Si vous ne souhaitez pas écrire quotidiennement, vous pouvez divisez votre délai en semaines. Mais ne soyez pas trop ambitieux et tâchez de rester réaliste, sinon vos week-ends vont devenir complètement frénétiques !

Lorsque j’ai décidé d’écrire Juris’Constit en un mois, je me suis fixé l’objectif simple d’écrire une fiche par jour pendant 25 jours. Chaque fiche étant limitée à deux pages A4, je savais quand je pouvais ajouter des détails et quand je devais être plus synthétique.

  • Restez souple… mais compensez !

Pour une raison X, Y ou Z, il se peut que tel ou tel jour, vous ne puissiez pas remplir votre objectif d’écriture. Le cas échéant, ne remettez pas au lendemain en vous disant que ça suffira bien… Au contraire, compensez : le lendemain, ce sera double dose ! Cela peut parfois sembler un peu brutal mais c’est la seule façon de vous en tenir à votre calendrier. Eventuellement, vous pouvez rattraper votre retard sur 2-3 jours, mais pas plus, sinon vous allez perdre le cap.

Pour reprendre l’exemple de Juris’Constit, si je ne pouvais pas finir une fiche dans la journée, j’en faisais ma priorité dès le réveil le lendemain matin. Ce n’était pas toujours très agréable mais cela m’a permis de rester aligné sur mon calendrier initial et de tenir le délai fixé.

 
comment écrire plus et plus vite : la méthode et le calendrier pour écrire quotidiennement

Quelques remarques supplémentaires pour mieux écrire et réussir

  • Utilisez l’unité de mesure qui vous convient

Dans cet article, j’évalue et je divise la quantité d’écriture à fournir en pages ou en chapitres. Rien ne vous oblige à utiliser les mêmes unités de mesure ; c’est tout simplement ma façon de faire ! Vous pouvez compter en nombre de mots, en nombre de signes, en nombre de feuillets… Peu importe. Tout ce qui compte, c’est de fixer un objectif et de s’y tenir.

  • Séparez l’écriture de la relecture

Pour écrire vite, il faut se mettre dans un état mental qui ressemble au flow décrit par Mihaly Csikszentmihalyi, cet état de concentration et d’absorption complète qui vous immerge dans une activité. Ne vous attardez pas trop sur les détails, il sera largement le temps de changer la ponctuation ou de trouver un synonyme au moment de la relecture.

  • Faites une seule chose à la fois pour être efficace

Dans le même ordre d’idée, lorsque vous écrivez, vous ne pouvez pas suivre un reportage télé ou discuter sur Facebook en même temps. Faites une seule chose à la fois et concentrez-vous, sinon vous perdez votre temps… Idem pour la conception et la rédaction : si vous souhaitez écrire un essai, vous devez savoir ce que vous allez raconter. Réfléchissez d’abord, écrivez ensuite.

  • Décidez de réussir

Soyez conscient qu’écrire tous les jours n’a rien de facile. Parfois, c’est votre tête qui n’aura pas envie de travailler. Parfois, c’est votre corps qui vous dira toute sa lassitude. Mais la réussite ne connait pas de raccourci : il faut bosser. Soyez plus tenace que cette petite voix flemmarde qui chuchote dans vos oreilles. Le résultat final vous rendra fier, alors que l’abandon ne vous mènera nulle part.

 


Abonnez-vous à The Book Maker !
Pour recevoir des infos, des cadeaux, des promos…

Newsletter

The Book Maker


 

Publicités

4 commentaires sur « Comment écrire plus et plus vite : la méthode et le calendrier pour écrire quotidiennement »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s