Auto-édition : 5 étapes avant de publier votre livre comme auteur indépendant

Auto-édition - 5 étapes avant de publier votre livre comme auteur indépendant

 

Pour des raisons qui vous appartiennent, vous avez fait le choix de l’auto-édition. Félicitations et bienvenue dans le monde aventureux des auteurs indépendants ! La bonne nouvelle, c’est que vous êtes totalement libre… La mauvaise nouvelle, c’est que tout repose désormais sur vous.

Ne vous mettez pas la pression, des milliers d’écrivains auto-édités produisent de très bons bouquins. Il faut juste prendre le temps de bien faire les choses et suivre quelques étapes pour éviter de se planter en beauté.

Avec un bonus non-négligeable : même si vous faites une erreur, vous pouvez la rattraper facilement puisque c’est vous le seul maître à bord. En avant, moussaillon !

 
Etape n°1 : définissez clairement votre objectif

Lorsque vous décidez d’écrire un livre, c’est parce que vous avez quelque chose à dire, une histoire à raconter, une idée à partager ou une opinion à confronter. Mais votre désir d’écrire (chez vous) ne veut pas dire que vous rencontrer un désir de lire (chez les autres).

Mais un livre qui a du succès n’est pas forcément un livre vendu à plusieurs millions d’exemplaires. Tout dépend de votre objectif donc vous devez être clair avec vous-même. Par exemple, on peut vouloir écrire un livre pour les raisons suivantes :

  • Ecrire un livre, parce qu’on voulait le faire une fois dans notre vie
  • Laisser un témoignage à nos enfants, petits-enfants et descendants
  • Avoir une carte de visite professionnelle pour établir une crédibilité
  • Exorciser une expérience douloureuse en la couchant sur le papier
  • Partager une idée parce qu’elle peut changer la vie de plein de gens
  • Lancer un business autour d’une expertise et gagner de l’argent

… et il existe plein d’autres raisons !

Par exemple, Melissa Gonzalez du Lion’esque Group a publié « The Pop Up Paradigm » pour développer l’activité de son entreprise. Elle a investi environ 20 000 dollars dans la création et le marketing de son livre pour en vendre environ 1000 exemplaires…

Cela veut-il dire qu’elle a perdu de l’argent ? Pas du tout : les 1000 exemplaires vendus ont globalement été acheté par le millier de personnes concernées par son secteur d’activité, ce qui lui a permis d’engranger environ 2 millions de dollars de chiffre d’affaires en plus. C’est ce qui s’appelle un joli petit succès.

Dans mon cas, les livres que j’ai publiés en indépendant ne se sont pas toujours très bien vendus mais ils m’ont souvent permis de faire des conférences, décrocher des missions de coaching ou de consulting… et même des contrats d’auteur dans l’édition traditionnelle ! Donc soyez clair avec vous-même et avec votre objectif, puis investissez votre temps, votre énergie et votre argent pour atteindre ce but.

 
Etape n°2 : écrivez un bon livre

Si vous devez écrire un livre, faites en sorte que ce soit un bon livre. Cela signifie que trouver la motivation pour écrire votre premier brouillon n’est que le début de l’aventure. Vous devez ensuite relire et corriger votre texte pour qu’il ne reste aucune faute, puis améliorer la qualité de votre prose pour proposer un ouvrage agréable et fluide à vos lecteurs.

Attention, je ne prétends pas être le meilleur écrivain sur terre, la question n’est pas là. Mais imaginez que vous ouvrez un livre pour découvrir trois fautes de français et une phrase à l’envers dès la première page ; lirez-vous la suite ? Probablement pas. Or a priori, vous écrivez pour être lu…

Polissez votre texte avant de le proposer au public. C’est une marque de respect pour vos lecteurs et un gage de réussite pour la suite.

 
Auto-édition - 5 étapes avant de publier votre livre comme auteur indépendant

 
Etape n°3 : choisissez soigneusement vos mots-clés

Lorsque vous procédez au choix final pour votre titre, votre sous-titre et les mots-clés pour référencer votre ouvrage, prenez le temps de bien faire les choses. Nous vivons dans un monde où les algorithmes mènent la danse et tout le monde utilise un moteur de recherche. Vos lecteurs potentiels vous trouveront donc sans doute via un moteur de recherche !

Bien sûr, il ne faut pas tomber dans la caricature comme certains ebooks sur Amazon qui alignent tellement les mots-clés que ça devient ridicule et repoussoir. Mais sous-titrer votre livre « comment élever son perroquet » sera sans doute plus efficace que « guide pédagogique pour les oiseaux psittaciformes ». Faites le choix de la clarté plutôt que le choix de l’érudition et vos lecteurs vous trouveront plus facilement.

 
Etape n°4 : soignez votre argumentaire de vente

Si écrire un livre n’est pas toujours une chose facile, il est parfois encore plus difficile d’en écrire le résumé en 2-3 paragraphes tout en donnant envie de le lire… mais c’est un passage obligé !

Qu’il s’agisse de la description de votre livre auprès des libraires, de votre quatrième de couverture ou du texte affiché sur les sites de vente, il s’agit bien d’un argumentaire de vente. Vous devez rendre votre livre sexy et désirable pour le lecteur.

La bonne nouvelle dans le cas de l’édition indépendante, c’est que vous pouvez toujours affiner le texte avec le temps. Néanmoins, il est important de faire du mieux que vous pouvez dès le début, cela vous fera gagner du temps par la suite.

Pour vous aider, vous pouvez utiliser la même astuce que pour les couvertures : regardez comment sont construits les argumentaires des livres de la même thématique que le votre. Notez la longueur, les tournures de phrases, la construction et la longueur des paragraphes… puis appliquez la recette à votre ouvrage !

 
Etape n°5 : préparez une belle couverture

La couverture du livre est son premier contact avec le reste de l’univers, or il est difficile de se remettre d’une première mauvaise impression. C’est donc votre premier outil marketing et vous ne devez pas le négliger.

N’utilisez pas un concepteur de couverture en ligne bas-de-gamme, sinon vous obtiendrez tout simplement une couverture bas-de-gamme. Auriez-vous envie d’acheter ou de vendre un livre bas-de-gamme ? Pas vraiment. Donc demandez de l’aide à un graphiste si le design de livre ne figure pas dans votre liste de compétences.

Regardez à quoi ressemblent les best-sellers dans le domaine qui vous intéresse et notez les éléments qui vous attirent sur les couvertures. Cela peut vous servir d’inspiration pour les imiter… ou pour faire exactement le contraire.

Par exemple, les couvertures des livres de droit sont souvent austères, j’ai donc décidé de faire le contraire avec Juriswin en proposant des couvertures qui se démarquent et qui sortent du lot. C’est un risque à prendre si vous le sentez bien et que vous ne faites pas n’importe quoi, mais cela n’a rien d’obligatoire.

Et comme toujours : restez cool. Si vous faites le choix de l’auto-édition, vous restez libre de modifier tous les paramètres de votre bouquin sans demander la permission à qui que ce soit. Donc soyez méticuleux et prenez le temps… mais ne vous prenez pas la tête !

 


Abonnez-vous à The Book Maker !
Pour recevoir des infos, des cadeaux, des promos…

Newsletter

The Book Maker


 

Publicités

3 commentaires sur « Auto-édition : 5 étapes avant de publier votre livre comme auteur indépendant »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s