Comment trouver du temps pour écrire un livre (même si vous êtes super-occupé)

Comment trouver du temps pour écrire un livre (même si vous êtes super-occupé)

Je l’ai entendu comme auteur : « mais comment y arrives-tu ? »
Je l’ai entendu comme éditeur : « il faudrait que je prenne le temps… »
Je l’ai entendu comme ghostwriter : « j’ai besoin que tu m’aides là-dessus. »

La question qui revient à chaque fois quand on parle d’écrire un livre, c’est de trouver le temps d’écrire. Et c’est bien normal puisque nous avons tous des vies bien remplies. La famille, le travail, le sport, les obligations diverses… A croire que l’univers conspire pour nous empêcher d’écrire.

Et pourtant, si plus de 80 000 livres sont publiés chaque année rien qu’en langue française (soit 9 livres par heure !), c’est que beaucoup de gens le trouvent, ce temps. Alors comment trouver le temps d’écrire un livre ?

Eh bien vous savez, il y a les vacances, le week-end, tôt le matin, tard le soir… mais la réponse tient en quelques mots : vous ne pouvez pas trouver le temps d’écrire, vous devez prendre le temps d’écrire.

 
Hour of Power : les 60 minutes qui changent tout

La façon la plus efficace de programmer du temps pour vous consacrer à l’écriture n’est (surtout) pas de réserver vos samedis après-midis pour ne faire que ça. Cela vous impose des plages horaires à la fois bien trop longues et bien trop éloignées. Au contraire, l’astuce serait plutôt de réserver une heure par jour pour écrire son livre. C’est ce que les Anglo-Saxons appellent une « Hour of Power » ; un créneau quotidien dédié à la réalisation de votre objectif (et ça peut être autre chose qu’écrire un livre).

Par exemple, vous pouvez choisir de vous lever une heure plus tôt, de vous préparer une grande tasse de café et de vous installer au calme devant votre ordinateur, votre cahier ou votre pile de feuilles de brouillon. Cela peut aussi être l’heure qu’il vous reste de libre après le diner et avant le film du soir (et ce sera bien plus intéressant que toutes ces émissions en access-prime-time).

L’intérêt de cette Hour of Power est qu’elle devient alors une tâche redondante comme le fait de manger ou de vous brosser les dents, ce qui provoque une sorte d’automatisme donc un état propice à la concentration et au travail. Par ailleurs, quoi qu’il arrive dans les autres 23h qui composent votre journée, vous aurez fait un pas de plus vers votre but au moment de vous endormir. Et ça, ça n’a pas de prix.

Comment trouver du temps pour écrire un livre (même si vous êtes super-occupé)

 
Comment organiser votre Hour of Power au quotidien

Bien sûr, il ne suffit pas de vous dire que vous allez écrire entre 20h et 21h pour que les choses se fassent comme par enchantement. Vous devez vous organiser pour réussir et ne consacrer ce créneau-horaire qu’à votre objectif. Cela implique donc de vous fixer quelques règles…

  • Réfléchissez à votre sujet avant : si vous calez une heure pour écrire, il s’agit bien d’écrire, pas de réfléchir à ce que vous pourriez bien écrire. Vous devez donc avoir une idée de ce dont vous voulez parler avant de vous atteler à l’écrire, sinon vous n’irez pas loin…
  • Choisissez l’horaire qui vous convient : j’ai longtemps été un oiseau de nuit mais je préfère désormais écrire tôt le matin, fût-ce à 4h du matin. Par contre, rien ne vous oblige à faire comme moi et vous pouvez tout à fait écrire à midi ou à minuit ; l’important, c’est que ça vous convienne.
  • Ecrivez toujours au même endroit : dédier un lieu à votre activité d’écriture vous aidera à vous concentrer et à trouver le petit déclic pour « vous y mettre » en vous plongeant dans un état mental propice à la motivation et à la persévérance.
  • Fuyez les distractions et les interruptions : qu’il s’agisse du téléphone, des réseaux sociaux ou de votre moitié, vous devez faire preuve d’organisation pour ne pas être distrait et faire autre chose. Sauf situation très particulière, le monde ne s’écroulera pas en une heure sans vous…
  • Cessez de vous trouver des excuses : si vous désirez vraiment écrire un livre, il va être temps de prendre vos responsabilités et d’arrêter de chercher des raisons pour ne pas le faire. Si c’est vraiment impossible pour vous, vous pouvez toujours embaucher un ghostwriter… ou abandonner cette idée.

Votre Hour of Power peut être l’heure la plus productive de votre journée et la plus profitable. Il y a de nombreuses raisons pour écrire un livre et vous ne regretterez probablement jamais de l’avoir fait. Par contre, vous pourriez regretter un jour de ne pas vous être donné les moyens de vos ambitions… A vous de voir !

 


Abonnez-vous à The Book Maker !
Pour recevoir des infos, des cadeaux, des promos…

Newsletter

The Book Maker


 

Publicités

5 commentaires sur « Comment trouver du temps pour écrire un livre (même si vous êtes super-occupé) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s