Ecriture & business : 5 modèles économiques pour devenir un auteur entrepreneur

Ecriture & business : 5 modèles économiques pour devenir un auteur entrepreneur

 
A titre personnel, je suis convaincu qu’on peut mener une carrière d’écrivain et vivre de sa plume uniquement en publiant des livres. Pour autant, cela ne veut pas dire que c’est le seul modèle économique envisageable pour un auteur, loin de là !

Ne soyez donc pas effrayé si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée d’écrire plus et plus vite, vous pouvez tout à fait choisir une autre stratégie et la mener à bien afin de gagner votre indépendance financière. Ce qui importe, c’est de savoir où vous voulez aller afin de mener les bonnes actions pour y parvenir.

Je vous propose donc un tour d’horizon avec 5 modèles économiques possibles. Libre à vous d’en choisir un ou d’en mixer plusieurs, cela fonctionne aussi très bien !

 
Le modèle en vogue : consultant & conférencier

Beaucoup d’auteurs de non-fiction utilisent leur livre comme une carte de visite de luxe ; l’objectif n’est alors plus de vendre beaucoup d’exemplaires pour engranger des droits d’auteur mais bien d’utiliser un livre comme tremplin vers des missions de consulting et/ou des prestations de conférencier.

Dans cette situation, il est même courant d’offrir son livre à des prospects qualifiés afin de leur faire découvrir l’auteur et ses compétences. C’est effectivement plus couteux qu’on rectangle de bristol mais aussi souvent plus efficace !

Les exemples de ce modèle économique sont très nombreux aux USA : Tony Robbins, Jack Canfield, Ryan Holiday, Robert Kiyosaki, etc. Sans oublier mon préféré dans le genre what the fuck, Jordan Belfort ! Celui qui a écrit Le Loup de Wall Street (alors qu’il était en prison pour délit financier) aurait gagné plus de 100 millions de dollars en 2014 avec ses conférences. Largement de quoi payer ses amendes…

 
Le modèle qui monte : infopreneur & formateur

Il est désormais tellement simple de créer son entreprise sur Internet que beaucoup de nouveaux auteurs sont en fait des infopreneurs (à moins que ce ne soit l’inverse). Le livre sert alors de produit d’appel à un tarif accessible afin de vendre ensuite des produits d’informations et/ou des formations à des prix plus élevés.

Comme pour le modèle précédent, l’idée n’est pas vraiment de gagner de l’argent grâce au livre (encore que ce ne soit pas interdit) mais plutôt de l’offrir et de le faire connaître au plus grand monde afin de gagner en notoriété dans le secteur professionnel visé.

Un des pionniers en la matière fut Chris Guillebeau, qui a publié The Art of Non-Conformity à un prix modique (moins de 10€) pour ensuite vendre des formations beaucoup plus chères (plus de 100€) et organiser chaque année le World Domination Summit en Oregon. On peut également citer l’excellent Chandler Bolt, qui offre des exemplaires de son livre pour faire connaître sa Self-Publishing School.

 
Ecriture & business : 5 modèles économiques pour devenir un auteur entrepreneur

 
Le modèle classique : auteur & rédacteur freelance

Si le consulting et la formation ne vous tentent mais que vous souhaitez uniquement vivre de votre plume, vous pouvez développer d’autres activités autour de l’écriture en louant vos talents d’auteur à des sites ou des magazines. Dans certains cas, il est même possible de devenir nègre littéraire ou auteur de discours (pour un élu).

Dans cette situation, être un auteur publié vise un double-objectif : d’une part les droits d’auteur sont toujours les bienvenus pour arrondir les fins de mois, d’autre part un livre permet d’établir une crédibilité en tant qu’écrivain. Et dans le cas de la presse, les articles publiés viennent aussi renforcer l’image professionnelle de l’auteur. C’est du gagnant-gagnant.

A titre d’exemple, je peux citer… moi-même, puisque j’officie à l’occasion comme ghostwriter ou comme speechwriter, mais il serait plus juste de citer Sandrine Campese, qui s’est fait connaître en publiant Orthotweet et qui écrit désormais dans plusieurs magazines (Rebondir, Air le mag, Femme Actuelle Jeux…) tout en publiant d’autres livres.

 
Le modèle caché : la fiction en série

C’est un modèle que je connais peu mais qui est bien réel. Il s’agit de produire rapidement des romans courts et de les publier comme une série, avec un prix de vente très faible. Cela semble fonctionner particulièrement bien au format e-book et dans des catégories de littérature spécifiques : romance, érotisme et chick-lit.

Même s’il s’est modernisé grâce aux livres électroniques, ce modèle n’est en fait pas nouveau : c’est ce qui se faisait au début des années 1900 en produisant des quantités massives de fiction imprimées sur du papier bon marché et vendues à faible coût.

Je ne connais pas d’exemple concret pour ce modèle (ce n’est pas vraiment mon domaine) mais il sembe évident que l’édition indépendante est plus efficace si on décide d’opter pour cette stratégie. Il faut écrire plus et plus vite que l’immense majorité des auteurs et les marges ne sont pas énormes, mais sur le volume, cela semble générer des bénéfices intéressants.

 
Le modèle en devenir : auteur indépendant

Enfin, il y a bien sûr le modèle que je teste moi-même depuis un peu plus d’un an, à savoir le modèle de l’auteur indépendant. Cela ne consiste pas à se fâcher avec l’édition traditionnelle mais à choisir une stratégie éditoriale utile en fonction de ses objectifs de vie et de ses objectifs de vente.

Ce n’est pas forcément le modèle le plus simple, ni le plus rapide, ni plus rentable. Il faut à la fois aimer écrire et faire tout le reste puisque l’édition indépendante est souvent l’option privilégiée (pour d’évidentes raisons logistiques et financières). Mais c’est à la fois intéressant et gratifiant.

Il y a sans doute encore beaucoup à faire et beaucoup à inventer, en particulier sur le marché français qui reste très hermétique à l’auto-édition (et aux artistes indépendants en général). Mais si nous sommes de plus en plus nombreux à suivre ce modèle, c’est sans doute parce que c’est épanouissant, d’une façon ou d’une autre

 


Abonnez-vous à The Book Maker !
Pour recevoir des infos, des cadeaux, des promos…

Newsletter

The Book Maker


 

Publicités

3 commentaires sur « Ecriture & business : 5 modèles économiques pour devenir un auteur entrepreneur »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s