Comment éditer vos textes pour améliorer votre style et votre fluidité : la méthode des pros

Comment éditer vos textes pour améliorer votre style et votre fluidité : la méthode des pros

 

Petite précision : la langue anglaise différencie clairement writing, editing et publishing mais c’est un peu moins clair en français, donc quand je parle d’éditer un texte, il s’agit de l’opération qui consiste à le retravailler en vue de le publier.

Une fois qu’on a réussi à transformer un idée en manuscrit et écrire un premier brouillon, la méthode classique pour éditer un livre est assez simple :

  • S’assoir devant son ordinateur
  • Relire son texte dans sa tête
  • Effectuer les modifications

Si vous avez un peu parcouru ce site, vous utilisez peut-être quelques lignes directrices pour faciliter (ou améliorer) ce travail de ré-écriture :

Or il existe une autre façon de procéder, certes plus laborieuse, mais plus efficace. Elle est notamment utilisée par des auteurs comme Tucker Max, Tim Ferriss, Neil Strauss, Ryan Holiday et James Altucher (et par moi-même, mais c’est vrai que c’est subitement moins prestigieux).

 
La méthode des pros pour éditer un texte

Cette technique peut vous sembler un peu bizarre puisqu’on parle d’écriture mais c’est pourtant la méthode la plus efficace qui existe : il s’agit de lire votre manuscrit à haute voix pour quelqu’un d’autre et éditer le texte en vous basant sur ce que vous entendez.

Oui, ça peut sembler bizarre. Un peu chiant. Et assez long… D’ailleurs, ça l’est ! Mais je vous jure que c’est efficace. Et si des auteurs qui ont vendu des millions de livres procèdent ainsi, il y a sans doute une raison, non ?

D’ailleurs, tous les écrivains cités précédemment racontent la même anecdote : après un long processus d’écriture et de correction puis des dizaines d’allers-retours avec leurs éditeurs, ils étaient sûrs d’avoir un bouquin aussi poli qu’un diamant. Puis ils ont du enregistrer la version audio de leur livre quelques semaines plus tard, pour se rendre compte qu’il restait des dizaines de coquilles et de lourdeurs dans leur ouvrage.

C’est une chose dont il faut être conscient : n’imaginez pas qu’avoir relu 30 fois votre manuscrit le rend exempt de toute faute. Ce n’est souvent qu’en prenant le temps de relire votre texte à haute voix (et de préférence à quelqu’un d’autre) que vous vous rendrez compte des éventuelles erreurs restantes ou améliorations possibles.

Comment éditer vos textes pour améliorer votre style et votre fluidité : la méthode des pros

 
Pourquoi lire son texte à quelqu’un d’autre ?

Lire son texte à haute voix est une technique incomparable pour améliorer le style et le rythme de ses phrases. Mais il ne faut pas se mentir, la plupart du temps, on fini tout juste par murmurer rapidement ce qu’on a devant les yeux afin de s’assurer qu’il ne reste pas de faute d’orthographe ni d’erreur de conjugaison.

Et on rate ainsi tout le bénéfice de l’exercice.

Alors que si vous lisez votre texte à quelqu’un d’autre, vous êtes obligé de lire clairement, d’articuler et de marquer la ponctuation. Même si la personne qui vous écoute n’est pas un professionnel du verbe, elle pourra vous dire si ce que vous lisez sonne bien ou ne sonne pas bien.

Or c’est une excellente façon de jauger la qualité de votre manuscrit : si votre texte sonne bien, alors il se lit facilement. En revanche, si vous avez du mal à lire une phrase ou à la prononcer à haute voix, il y a sans doute un travail de ré-écriture à faire.

Si vous pouvez vous offrir les services d’un conseiller éditorial ou d’un éditeur professionnel, c’est parfait. Mais si ce n’est pas le cas, votre auditeur peut être n’importe quel volontaire, pour peu qu’il parle la même langue que vous et qu’il soit un minimum intéressé par votre sujet (ça facilite quand même les choses, car ça prend un peu de temps).

Comment éditer vos textes pour améliorer votre style et votre fluidité : la méthode des pros

 
Comment procéder pour lire son texte à haute voix ?

Inutile de mettre les petits plats dans les grands, soyez cool. Il faut que vous soyez bien installé et que votre auditeur le soit aussi. Un fauteuil ou un canapé fait parfaitement l’affaire, mais un transat sur une terrasse n’est pas désagréable non plus. Prévoyez à boire et à manger, puis lancez-vous !

Bien sûr, il ne s’agit pas de tout lire d’une traite comme un dramaturge se livrant à une performance théâtrale. Dans l’idéal, sauf si vous avez une endurance phénoménale, il faudra prévoir 2 à 4 sessions, puisqu’il faut 4 à 5 heures pour lire un livre de 40 000 mots.

Au fil de votre lecture, de vos propres observations et des remarques de votre interlocuteur, prenez des notes, annotez et corrigez votre texte. Pas de pression, il s’agit simplement d’obtenir un résultat final qui soit satisfaisant pour tout le monde.

 


Abonnez-vous à The Book Maker !
Pour recevoir des infos, des cadeaux, des promos…

Newsletter

The Book Maker


 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s