Outils numériques, prix de vente et valeur perçue du livre : comment favoriser l’acte d’achat et vendre des livres sur Internet ?

Outils numériques, prix de vente et valeur perçue du livre : comment favoriser l'acte d'achat et vendre des livres sur Internet ?

La valeur perçue est « l’évaluation globale de l’utilité d’un produit fondée sur ses perceptions concernant ce qui est reçu et ce qui est donné », ce qui signifie que le lecteur doit trouver une utilité au livre supérieure à son prix de vente.

 
La question du prix du livre

Dans le cas des livres de non-fiction, en tout état de cause, un professionnel désireux d’approfondir ses connaissances et d’élargir ses compétences sera en mesure de payer un ouvrage 20€ si ce dernier lui apporte effectivement un contenu de qualité. De même qu’un étudiant doit trouver un bon rapport qualité/prix quand un livre vendu moins d’une quinzaine d’euros lui permet de réussir ses examens.

A ce titre, un éditeur indépendant a tout intérêt à proposer des ouvrages synthétiques plutôt que des recueils encyclopédiques afin de les vendre moins chers tout en conservant sa marge, ce qui propose un avantage concurrentiel peut-être minime mais assurément réel. Car plus un livre comporte de pages, plus sa maquette est onéreuse à créer en raison des frais de composition (la composition étant la mise en pages du livre dans son format final).

Pour plus de détail sur ce sujet, je vous renvoie à l’article sur le prix du livre et les éclaircissements d’Enrick Barbillon, patron de la maison Enrick B. Editions.

Lire la suite « Outils numériques, prix de vente et valeur perçue du livre : comment favoriser l’acte d’achat et vendre des livres sur Internet ? »

Publicités

Notoriété des auteurs et vente de livres : une ressource à exploiter et atout à construire

Notoriété des auteurs et vente de livres : une ressource à exploiter et atout à construire

La logique voudrait que plus on est connu, plus on vende des livres facilement. Ce n’est pas complètement faux et les exemples de manquent pas… chez les auteurs déjà connus. Mais que faire quand on est encore un obscur écrivain ?

 
L’exploitation d’une notoriété déjà constituée

Une idée retenue par de nombreux éditeurs désireux d’exploiter l’univers numérique pour vendre plus de livres est l’exploitation de la notoriété établie de certains auteurs actifs sur Internet ou d’utiliser des « influenceurs web » comme prescripteurs. Malheureusement, la méthode est peu féconde : une blogueuse classée n°1 sur Wikio (un classement de référence des influenceurs) a elle-même publié des nouvelles abondamment publicisées pour un résultat de … 15 ventes au format numérique.

Ce décalage s’explique probablement par le fait que les blogueurs connus le sont en raison de thématiques souvent en décalage avec l’objet de leurs livres : une blogueuse mode et beauté qui publie des nouvelles rompt totalement la logique marché/produit donc son infortune éditoriale s’explique par les règles élémentaires du marketing.

Lire la suite « Notoriété des auteurs et vente de livres : une ressource à exploiter et atout à construire »

Comment lire plus vite : une astuce pour améliorer votre vitesse de lecture

Comment lire plus vite : une astuce pour améliorer votre vitesse de lecture

Qu’on cherche des informations ou qu’on recherche l’inspiration, quand on désire écrire, on a besoin de lire. Améliorer sa vitesse de lecture devient alors un sacré avantage, et je vous propose une technique tout simple à essayer, qui ne nécessite aucun apprentissage des techniques (parfois laborieuses) de lecture rapide.

Il suffit tout simplement de lire en s’aidant d’un pointeur (un stylo ou son doigt).

En effet, à force de lire beaucoup, on a du mal à se concentrer sur sa lecture et à retenir les informations consultées. Or utiliser un pointeur aide à se concentrer en regardant un point qui défile plutôt qu’en regardant dans le vide. En facilitant la concentration, on favorise la compréhension…… et donc la mémorisation.

Bien sûr, rien ne vous oblige à (essayer de) lire à la vitesse de la lumière, c’est même souvent contre-productif. Mais utiliser cette technique du pointeur permet de moduler la vitesse de votre lecture pour trouver une vitesse qui vous convienne, en fonction de votre état d’esprit et de votre fatigue du moment.


Abonnez-vous à The Book Maker !
Pour recevoir des infos, des cadeaux, des promos…

Newsletter

The Book Maker


 

Les Petits Mots des Libraires : le premier réseau social dédié au livre (+ un prix littéraire à découvrir)

Les Petits Mots des Libraires : le premier réseau social dédié au livre

 

Les raisons du succès d’un livre sont parfois mystérieuses… mais un nouvel outil vient d’apparaître à l’initiative de mon copain Samuel Delage et ça s’appelle Les Petits Mots des Libraires !

Il s’agit d’un réseau social dédié au livre, qui réunit les libraires, les lecteurs et les blogueurs ainsi que les éditeurs et l’actualité littéraire.

L’idée de base est simple : puisque les libraires sont généralement les premiers à découvrir les livres et les premiers à les faire connaître, ils sont les meilleurs conseillers pour un lecteur qui recherche un livre.

Ainsi, cette plateforme propose de découvrir les coups de coeur des libraires et les passionnés de livres peuvent y ajouter leurs commentaires. L’interactivité du site permet alors aux maisons d’édition de repérer de nouveaux talents, et au grand public de trouver facilement les meilleures lectures du moment.

Lire la suite « Les Petits Mots des Libraires : le premier réseau social dédié au livre (+ un prix littéraire à découvrir) »

Pourquoi écrire un livre : les objectifs à comprendre avant de publier un livre (et ce ne sera pas un best-seller)

Pourquoi écrire un livre : les objectifs pour publier un livre (et ce ne sera pas un best-seller)

 
Il est possible de gagner beaucoup d’argent avec un livre, à condition de se poser les bonnes questions.

Pour la plupart des gens, la mauvaise question serait : « comment vendre des millions d’exemplaires et gagner plein de fric ? »

Et la bonne question serait plutôt : « comment puis-je utiliser mon livre pour gagner plus d’argent ? »

Et ce n’est pas la même chose. Certes, on peut gagner beaucoup d’argent en vendant des millions de livres. Mais c’est aussi quelque chose qui est réservé à un tout petit nombre de happy few, donc c’est probablement la plus mauvaise approche pour la plupart des gens (ce qui ne veut pas dire que ça ne fonctionnera pour personne, demandez à JK Rowling ou Michel Houellebecq).

Si vous voulez gagner de l’argent avec un livre, l’idée n’est pas de se concentrer uniquement sur la vente du plus grand nombre d’exemplaires possibles mais bien d’utiliser votre ouvrage comme un outil de marketing afin de vendre… autre chose.

Lire la suite « Pourquoi écrire un livre : les objectifs à comprendre avant de publier un livre (et ce ne sera pas un best-seller) »

3 stratégies pour publier 20 livres en 10 ans (et écrire encore plus)

3 stratégies pour publier 20 livres en 10 ans (et écrire encore plus)

 
Ecrire un livre n’est pas toujours une partie de plaisir.

Il y a bien sûr l’excitation de la nouvelle idée, la joie de trouver de nouvelles sources, le challenge de structurer sa propre pensée pour la clarifier et le sentiment d’accomplissement une fois que le manuscrit est terminé.

Mais le reste du temps, c’est un peu les montagnes russes. Et il y a quand même plus de mauvais jours que de journées exaltantes et productives… Alors pourquoi continuer ? Je ne sais pas, sans doute parce que j’adore ça, tout simplement.

J’ai publié mon premier livre en 2006 et mon vingtième livre en 2016, mais de bien des points de vue, ma carrière d’écrivain n’en est qu’à ses débuts. Et pourtant, il y a au moins une chose que je peux partager avec vous : c’est possible, on peut vivre de sa plume (et en vivre bien). Publier des livres n’est pas la seule façon de faire, il y a d’autres modèles économiques, mais en tout cas, celui-ci me convient bien.

Pour autant, les livres ne s’écrivent pas tout seul. Il faut du temps, de l’énergie, de la patience, de la constance… et sans doute quelques stratégies pour aligner tout cela dans la même direction. Je vous propose donc d’en partager 3 avec vous.

Lire la suite « 3 stratégies pour publier 20 livres en 10 ans (et écrire encore plus) »

Comment éditer vos textes pour améliorer votre style et votre fluidité : la méthode des pros

Comment éditer vos textes pour améliorer votre style et votre fluidité : la méthode des pros

 

Petite précision : la langue anglaise différencie clairement writing, editing et publishing mais c’est un peu moins clair en français, donc quand je parle d’éditer un texte, il s’agit de l’opération qui consiste à le retravailler en vue de le publier.

Une fois qu’on a réussi à transformer un idée en manuscrit et écrire un premier brouillon, la méthode classique pour éditer un livre est assez simple :

  • S’assoir devant son ordinateur
  • Relire son texte dans sa tête
  • Effectuer les modifications

Si vous avez un peu parcouru ce site, vous utilisez peut-être quelques lignes directrices pour faciliter (ou améliorer) ce travail de ré-écriture :

Or il existe une autre façon de procéder, certes plus laborieuse, mais plus efficace. Elle est notamment utilisée par des auteurs comme Tucker Max, Tim Ferriss, Neil Strauss, Ryan Holiday et James Altucher (et par moi-même, mais c’est vrai que c’est subitement moins prestigieux).

Lire la suite « Comment éditer vos textes pour améliorer votre style et votre fluidité : la méthode des pros »