Compte d’éditeur et édition indépendante : soeurs ennemies ou options complémentaires ?

Edition à compte d'auteur et édition indépendante : soeurs ennemies ou solutions complémentaires ? Soyez flexible !

Admettons que vous ayez la chance de publier votre premier livre dans une grande maison d’édition et qu’il se vende suffisamment bien pour que vous puissiez vous offrir une petite année sabbatique grâce à vos droits d’auteur.

Du compte d’éditeur à l’édition indépendante

Vous consacrez cette année à vous occuper de vos enfants, à faire du kayak dans la baie d’Halong et/ou à lire des centaines de livres. Mais surtout, vous prenez le temps d’écrire un deuxième livre qui vaudra le détour…

Et patatra !

Votre éditeur n’en veut pas. Votre bouquin ne correspond pas à la ligne éditoriale, votre style n’est plus ce qu’il était, votre sujet n’est pas très sexy. Peu importe : vous l’avez dans l’os. Alors vous allez voir ailleurs.

Lire la suite « Compte d’éditeur et édition indépendante : soeurs ennemies ou options complémentaires ? »

Compte d’éditeur, auto-édition ou compte d’auteur : comment définir votre projet et votre stratégie d’édition

Compte d'éditeur, compte d'auteur ou auto-édition : comment définir votre projet et votre stratégie d’édition

Vous avez un manuscrit. Tout rédigé, tout propre, tout corrigé. Mais vous ne savez pas comment l’éditer… Et si l’exemple de Marcel Proust est inspirant, il faut bien admettre que les temps ont changé et que les modèles économiques de l’édition ont évolué avec le temps.

De nos jours, il est bien difficile d’envisager un partenariat comme celui qu’il a conclu avec Grasset et l’édition à compte d’auteur semble un choix compliqué pour débuter une carrière d’auteur entrepreneur, en raison des frais de départ et de la difficulté pour obtenir un retour sur investissement satisfaisant.

Lire la suite « Compte d’éditeur, auto-édition ou compte d’auteur : comment définir votre projet et votre stratégie d’édition »

Comment fonctionne l’édition à compte d’auteur ?

Si l’univers de l’édition est un monde encore obscur à vos yeux, The Book Maker vous propose plusieurs articles pour mieux comprendre les règles du jeu. Entre l’édition traditionnelle, l’édition à compte d’auteur et l’édition indépendante, chaque système possède des avantages et des inconvénients… Cet article vous présente le fonctionnement de l’édition à compte d’auteur.

Comment fonctionne l'édition à compte d'auteur ?

 
Edition à compte d’auteur : pourquoi tant de haine ?

L’édition à compte d’auteur a généralement mauvaise presse car on considère souvent qu’elle ne sert qu’à publier des auteurs trop mauvais pour trouver un éditeur. Je ne partage pas cette idée et j’y reviendrai plus tard mais cette opinion tient au fait que l’éditeur à compte d’auteur ne se préoccupe pas du potentiel de vente d’un livre ; il s’intéresse principalement à la capacité de l’auteur à financer la création de sa publication.

Lire la suite « Comment fonctionne l’édition à compte d’auteur ? »

Edition traditionnelle : comment fonctionne l’édition à compte d’éditeur ?

Si l’univers de l’édition est un monde encore obscur à vos yeux, The Book Maker vous propose plusieurs articles pour mieux comprendre les règles du jeu. Entre l’édition traditionnelle, l’édition à compte d’auteur et l’édition indépendante, chaque système possède des avantages et des inconvénients… Cet article vous présente le fonctionnement de l’édition traditionnelle.

Edition traditionnelle - comment fonctionne l'édition à compte d'éditeur

 
Edition traditionnelle : des chiffres et des lettres

L’édition traditionnelle fait référence à « l’édition classique », c’est à dire l’édition à compte d’éditeur.

Dans ce modèle, c’est l’éditeur qui prend le risque financier de l’édition. En contrepartie, l’auteur lui cède les droits d’exploitation de son oeuvre, ce qui lui permet d’être ensuite rémunéré en droits d’auteurs, fixés autour de 10% du prix de vente (hors taxes) du livre.

Ne vous offusquez pas de ce chiffre !

Si l’auteur n’encaisse que 10% du prix de vente, ça ne veut pas dire que l’éditeur empoche les 90% restants, bien loin de là. Cela surprend souvent les néophytes, mais l’argent va principalement dans les caisses du diffuseur (qui gère les commandes chez les libraires) et du distributeur (qui gère la logistique pour acheminer les exemplaires chez les libraires).

Ainsi, quand vous achetez un livre à la Fnac, c’est bien souvent plus de 60% du prix de vente qui n’ira pas dans les caisses de l’éditeur

Lire la suite « Edition traditionnelle : comment fonctionne l’édition à compte d’éditeur ? »

Impôts : comment déclarer ses droits d’auteur et ses royalties quand on est écrivain édité ou auteur indépendant

Impots - comment déclarer ses droits d'auteur et ses royalties quand on est écrivain édité ou auteur indépendant

 

J’ignore totalement d’où elle vient, mais il existe une rumeur qui dit que les droits d’auteur ne sont pas imposables. Autant faire gagner du temps à tout le monde : cette rumeur est fausse, vous risquez de gros ennuis si vous ne déclarez pas vos revenus. Et les droits d’auteur ne sont pas une exception.

La question n’est donc pas de savoir si vous devez les déclarer mais comment vous devez les déclarer. Les situations étant nombreuses, je tiens à préciser trois choses avant de commencer :

  • je ne suis pas avocat fiscaliste (même si j’ai quelques notions juridiques) et l’objet de cet article n’est pas de fournir une réponse aux cas particuliers mais bien de vous expliquer les options envisageables
  • je suis parti du principe que vous n’êtes pas le mandataire social d’une maison d’édition, ce qui signifierait que vous connaissez déjà (en théorie) les informations suivantes
  • la meilleure chose à faire si votre cas est vraiment particulier est de consulter l’administration fiscale voire un juriste spécialiste de la question : avocat, expert-comptable, etc

Ceci étant posé, sachez que plusieurs options sont envisageables pour déclarer vos droits d’auteur et/ou vos royalties en fonction de votre situation éditoriale : auteur édité par une maison d’édition traditionnelle, écrivain édité à compte d’auteur, adepte de l’auto-édition ou de l’édition indépendante, auto-entrepreneur ou écrivain à temps partiel…

Lire la suite « Impôts : comment déclarer ses droits d’auteur et ses royalties quand on est écrivain édité ou auteur indépendant »

Publier un livre façon Marcel Proust : édition, auto-édition, compte d’auteur… il n’y a pas de mauvaise solution !

[ La version originale de cet article a été publiée sur le blog de Rémi Raher. ]


Nombreux sont les jeunes (ou moins jeunes) auteurs qui s’interrogent sur la meilleure façon de faire éditer un livre. Bien sûr, l’édition à compte d’auteur, c’est chic, c’est classe, c’est noble, toussa toussa. Et le reste, c’est la merde ?

C’est ce qu’on dit, mais je n’y crois pas. Tout dépend des objectifs de chacun, mais l’auto-édition et l’édition à compte d’auteur ne sont pas forcément à dénigrer. Et vous savez quoi ? Marcel Proust est d’accord avec moi !

 

Comment publier un livre façon Marcel Proust

 
Lire la suite « Publier un livre façon Marcel Proust : édition, auto-édition, compte d’auteur… il n’y a pas de mauvaise solution ! »

Bienvenue sur The Book Maker !

Bonne année 2016

 

Bonjour et bonne année 2016 à toutes et à tous !

Que vous ayez fêté Noël, Al Mawlid, Hanukkah, le solstice d’hiver, Pancha Ganapati, Kwanzaa ou Festivus, il est temps de faire la vaisselle et de penser à l’avenir.

Une nouvelle année commence ; l’heure des bonnes résolutions ? Oubliez ça : seulement 8% des gens parviennent à les tenir ! A la place, je vous propose plutôt quelque chose de très concret, et c’est le site que vous avez devant les yeux…

Au fil des mois (et des années) qui viennent, nous pourrons explorer ensemble toutes les questions qui touchent à l’écriture, l’édition, la publication… et cela inclut aussi la motivation, la créativité, la communication et la fiscalité !

 

The Book Maker

Lire la suite « Bienvenue sur The Book Maker ! »