Profession éditeur : à quoi sert un chargé d’édition, un directeur d’ouvrages ou un directeur de collection ?

Profession éditeur : à quoi sert un chargé d'édition, un directeur d'ouvrages ou un directeur de collection ?

 
Bien souvent, quand quelqu’un dit qu’il est éditeur, cela signifie qu’il peut être :

  • Chargé d’édition
  • Directeur d’ouvrages ou directeur de collection
  • Lecteur dans un panel (mais là, c’est qu’il se la pète un peu quand même)

Laissons de côté la troisième option : le lecteur a pour mission de trier et pré-sélectionner les ouvrages reçus (bénévolement ou moyennant une pige de soixante euros par manuscrit), pas de les éditer.

 
A quoi sert un chargé d’édition ?

Le chargé d’édition (ou responsable éditorial) est un salarié d’une maison d’édition qui a pour mission de suivre le livre, depuis sa conception jusqu’à sa mise sur le marché. En fonction de sa compétence et de sa charge de travail, il peut être soit une ressource, soit un pivot.

Lire la suite « Profession éditeur : à quoi sert un chargé d’édition, un directeur d’ouvrages ou un directeur de collection ? »

Publicités

Impôts : comment déclarer ses droits d’auteur et ses royalties quand on est écrivain édité ou auteur indépendant

Impots - comment déclarer ses droits d'auteur et ses royalties quand on est écrivain édité ou auteur indépendant

 

J’ignore totalement d’où elle vient, mais il existe une rumeur qui dit que les droits d’auteur ne sont pas imposables. Autant faire gagner du temps à tout le monde : cette rumeur est fausse, vous risquez de gros ennuis si vous ne déclarez pas vos revenus. Et les droits d’auteur ne sont pas une exception.

La question n’est donc pas de savoir si vous devez les déclarer mais comment vous devez les déclarer. Les situations étant nombreuses, je tiens à préciser trois choses avant de commencer :

  • je ne suis pas avocat fiscaliste (même si j’ai quelques notions juridiques) et l’objet de cet article n’est pas de fournir une réponse aux cas particuliers mais bien de vous expliquer les options envisageables
  • je suis parti du principe que vous n’êtes pas le mandataire social d’une maison d’édition, ce qui signifierait que vous connaissez déjà (en théorie) les informations suivantes
  • la meilleure chose à faire si votre cas est vraiment particulier est de consulter l’administration fiscale voire un juriste spécialiste de la question : avocat, expert-comptable, etc

Ceci étant posé, sachez que plusieurs options sont envisageables pour déclarer vos droits d’auteur et/ou vos royalties en fonction de votre situation éditoriale : auteur édité par une maison d’édition traditionnelle, écrivain édité à compte d’auteur, adepte de l’auto-édition ou de l’édition indépendante, auto-entrepreneur ou écrivain à temps partiel…

Lire la suite « Impôts : comment déclarer ses droits d’auteur et ses royalties quand on est écrivain édité ou auteur indépendant »

Comment devenir ghostwriter : y a-t-il un bon CV pour devenir écrivain privé et comment faire pour devenir un nègre littéraire ?

[ La version originale de cet article a été publiée sur le blog de Rémi Raher. ]


François Mitterrand avait coutume de dire qu’en politique, on commence par écrire des choses qu’on ne signe pas, et on finit par signer des choses qu’on n’écrit plus. L’hypothèse est séduisante, mais je vous le donne en mille : si cela inspire le ghostwriter qui sommeille en vous, vous faites fausse route.

Sauf exception (qui confirme la règle, comme il se doit) et quel que soit le profil particulier de chaque nègre littéraire, le point commun des soutiers de l’édition saute aux yeux : ils sont devenus ghostwriters parce qu’ils étaient déjà introduits dans le milieu littéraire et qu’ils avaient publié un ou plusieurs ouvrages.

 

comment devenir ghostwriter

Lire la suite « Comment devenir ghostwriter : y a-t-il un bon CV pour devenir écrivain privé et comment faire pour devenir un nègre littéraire ? »

Bienvenue sur The Book Maker !

Bonne année 2016

 

Bonjour et bonne année 2016 à toutes et à tous !

Que vous ayez fêté Noël, Al Mawlid, Hanukkah, le solstice d’hiver, Pancha Ganapati, Kwanzaa ou Festivus, il est temps de faire la vaisselle et de penser à l’avenir.

Une nouvelle année commence ; l’heure des bonnes résolutions ? Oubliez ça : seulement 8% des gens parviennent à les tenir ! A la place, je vous propose plutôt quelque chose de très concret, et c’est le site que vous avez devant les yeux…

Au fil des mois (et des années) qui viennent, nous pourrons explorer ensemble toutes les questions qui touchent à l’écriture, l’édition, la publication… et cela inclut aussi la motivation, la créativité, la communication et la fiscalité !

 

The Book Maker

Lire la suite « Bienvenue sur The Book Maker ! »